A cause de Jésus et de l’Evangile

Accueil > Sources > Charles de Foucauld > 22ème dimanche du Temps Ordinaire : Commentaires de l’Evangile selon (...)

22ème dimanche du Temps Ordinaire : Commentaires de l’Evangile selon St-Matthieu

S’oublier soi-même, porter sa croix et me suivre. (Mt 16,24)

S’oublier soi-même, c’est la première des trois choses que Jésus demande à celui qui veut le suivre… S’oublier, c’est précisément n’avoir ni une pensée, ni un regard, ni une parole, ni une action pour soi, en vue de soi ; c’est faire abstraction de soi, faire comme si on n’existait pas : nous ne nous appartenons pas, créatures nous appartenons à notre Créateur ; rachetés nous sommes à notre Rédempteur ; à lui nous sommes tout entiers, corps et âme, à lui appartient tout ce que nous sommes et toutes nos œuvres, nos pensées, nos paroles, nos actions, tout ce que nous avons et tout ce que nous sommes ; il est donc infiniment juste qu’il nous dise que notre premier devoir est de nous oublier, de ne rien faire en vue de nous, de ne nous occuper de nous en rien, mais d’avoir en vue en tout notre Créateur, notre Rédempteur, à qui nous appartenons entièrement, qui a droit à toutes nos pensées, nos paroles et nos actions, tous nos fruits… Mon Dieu, faites-moi la grâce de ne me chercher en rien, de ne me considérer en rien, de ne penser en rien à moi, mais de chercher uniquement en tous les instants de ma vie votre plus grande gloire, votre volonté, votre service… Donnez-moi de m’oublier entièrement et de tout faire en vue de vous seul. Amen [1].


[1FOUCAULD C. DE, En vue de Dieu seul. Méditations sur les passages des Saints évangiles relatifs à quinze vertus (1897), tome IV/1, Nouvelle Cité, Paris 1973, 61-62