A cause de Jésus et de l’Evangile

Accueil > Sources > Charles de Foucauld > 6éme dimanche du temps ordinaire - Commentaires de l’évangile selon St (...)

6éme dimanche du temps ordinaire - Commentaires de l’évangile selon St Luc

Évangile selon Saint Luc 6, 17. 20-26

Malheur à vous quand les hommes vous béniront

Les louanges des hommes, leur affection, leurs éloges, pourraient nous attacher à eux, mon Dieu, ou nous attacher à notre propre amour, et nous empêcher de nous attacher purement à Vous, de rechercher uniquement Vos louanges, Votre affection, Vos éloges. Aussi Vous nous les montrez comme un poison, ô Dieu de bonté, ô Dieu jaloux… Oui, Vous êtes jaloux, comme Vous le dites si souvent dans les Saints Livres… Mais Votre jalousie est bien différente de celle des hommes. Les hommes sont jaloux pour eux, par amour pour eux-mêmes, afin de ne pas perdre un cœur dont ils ont besoin pour leur bonheur. Vous, Vous êtes jaloux pour nous, par amour pour nous, pour que nous ne perdions pas Votre possession qui seule peut nous rendre heureux. Quant à Vous, infiniment et éternellement heureux, tout-puissant et notre créateur, Vous n’avez nul besoin de nous ; mais Vous savez que nous ne pouvons être heureux que par Votre possession, aussi Vous employez mille moyens pour conser¬ver notre cœur tout entier pour Vous et Vous avez un soin jaloux d’écarter tout ce qui peut mettre obstacle à ce que nous Vous possédions… Que Vous êtes bon ! Oh ! Quelle jalousie désintéressée ! Oh ! Quelle jalousie vraiment digne de Dieu ! Que Vous êtes bon !
Ne cherchons pas les louanges des hommes, mais celles de Dieu seul… Ne cherchons pas l’amitié des hommes, mais celle de Dieu seul… Ne cherchons pas les éloges des hommes, mais ceux de Dieu seul… N’ayons nul souci de ce que pensent de nous les hommes, mais ayons un soin extrême de faire en tout ce qui plaît le plus à Dieu [1] !


[1M/292, sur Lc 6,26 en C. DE FOUCAULD, La bonté de Dieu. Méditations sur les Saints Évangiles (1), Nouvelle Cité, Montrouge 1996, 254-255.